Les red flags à repérer en entreprise 🚩 (ou comment savoir que l’on doit partir, vite)

Lola Guilloux on 2021-11-01

1️⃣ Le plus facile, j’ai nommé le « t’as pris ton aprem » quand vous partez avant 19h du travail. Je ne m’épanche pas, si quelqu’un me faisait cette blague là aujourd’hui, j’éprouverai une profonde pitié pour cette personne (bande de tocards)

2️⃣ Si les gens en interne, notamment le top management, font l’amalgame entre remote et fainéantise. Non Régine, je ne reste pas chez moi pour te faire croire que je travaille. Je veux juste rester en pyjama sale pour traiter mes mails et me doucher sur l’heure du dej’, parce que c’est la vie que j’ai décidé de mener.

3️⃣ Si votre manager vous explique que la personne avant vous était folle, et que la personne encore avant l’était aussi. Gérard, t’es mignon, mais le problème ça ne peut pas toujours être les autres. Peut-être que t’es juste un manager de merde ? Je demande simplement.

4️⃣ Si vous sentez que les employés prônent l’overbooking en règle générale : le besoin d’avoir plein de tâches en même temps, de finir tard, de commencer très tôt, de courir partout. Vous essayez de compenser quoi ? Parce que si le concours c’est : celui qui a les journées les moins productives, alors vous gagnez grave.

5️⃣ Si on vous demande d’avancer des frais avec VOTRE carte bleue perso, et qu’on vous fait comprendre que si vous ne le faites pas, vous serez mal vu. Eh les teuteus, un compte chez @qonto ça prend littéralement 10 min à ouvrir, vous pouvez commander plusieurs cartes et bloquer les plafonds de chacune. Sympa 2021, hein ?

6️⃣ Si vos managers ne prennent jamais le temps de vous faire des feedbacks. Et que donc, vous n’avez jamais moyen de savoir concrètement, si ce que vous avez fait est bon et utile, ou comment le rendre meilleur.

7️⃣ D’ailleurs si les seuls feedback que l’on vous fait sont négatifs. J’ai jamais compris ce délire de ne souligner que ce qui ne va pas. On a besoin, aussi, de savoir ce que l’on fait de bien pour le perpétuer. Ça me fend que certaines personnes ne comprennent pas ça.

8️⃣ Si vous sentez que vos managers se vengent du mauvais management qu’eux-mêmes ont reçu. Un jour un de mes managers m’a dit « j’ai reçu des taquets toute ma carrière, alors t’en auras aussi » mdr. Le mauvais traitement que vous avez reçu justifie le besoin de rester quelqu’un de bon. C’est en étant bon et bienveillant que vous changez les choses.

9️⃣ Si les équipes passent leur temps à parler des potins environnants. Un énorme loupé est présent si les équipes passent plus de temps à se souhaiter du mal qu’à vouloir échanger ensemble.

1️⃣0️⃣ Si la boite tourne avec plus de stagiaires que de vrais employés. Vas-y je veux même pas développer le sujet.

1️⃣1️⃣ En règle générale, si la boîte tourne avec plus de juniors que de seniors. Non, un junior ça ne coûte pas moins cher qu’un senior si tu projettes ton entreprise sur le long terme. Un senior va plus vite, sait prendre des décisions indispensables et guider la stratégie globale.

1️⃣2️⃣ Si le CEO cherche en guise de bras droit un stagiaire. mdr. Juste, MDR.

1️⃣3️⃣ Si les avantages que l’entreprise vous propose sont des barbecues, des petits dej’ ou des baby foot. Vraiment cool le pain au choc pour commencer la journée, mais votre santé mentale passera par des choses plus nécessaires.

1️⃣4️⃣ Si vous devez vous justifier plus que de raison pour poser un putain de RTT. Trop chou de vouloir assoir son pouvoir en te faisant ressentir que tu n’as pas vraiment le droit de vivre à côté de ton job.

1️⃣5️⃣ Si, on vous reproche de démissionner. Un manager a pour rôle de t’accompagner, t’aider et t’épauler. Quand tu pars, il doit essayer de comprendre pourquoi et te souhaiter le meilleur. Point.

1️⃣6️⃣ Si les managers ne sont managers que parce qu’ils ont validé un certain niveau d’ancienneté. Gérer une équipe, c’est un métier. Un métier qui demande des compétences particulières. Que tout le monde n’a pas.

1️⃣7️⃣ Si vous avez déjà entendu quelqu’un dire à un alternant quand il part en cours : « bonnes vacances ». Ça embauche de la main d’oeuvre pas chère et ça ne se sent aucunement impliqué dans le succès de cette personne. Poubelle.

1️⃣8️⃣ Si vous ressentez une pression à demander une augmentation. Vous travaillez chaque mois pour recevoir un salaire sur votre compte en banque, vous avez donc le droit de discuter cette somme, puisque vous vous levez tous les matins pour celle-ci.

1️⃣9️⃣ Si on vous promet une augmentation depuis deux ans mais que vous ne l’avez toujours pas vu passer. La carotte et l’âne c’est sympa dans Astérix et Obélix mission Cléopâtre, pas ailleurs. Ciao.

2️⃣0️⃣ Si on vous demande d’être reconnaissant de vous attribuer des tâches à votre niveau. Bravo Pascal, chapeau d’avoir embaûché des gens pour qu’ils fassent un travail relatif à leur niveau d’expertise. Tu as presque réussi à comprendre la notion de rentabilité.

2️⃣1️⃣ Si on vous demande d’être reconnaissant du salaire que l’on vous donne. Yes. Salaire issu d’une négociation que vous avez réalisé d’un commun accord.

2️⃣2️⃣ Si on vous propose de commencer sans contrat. ?????????

2️⃣3️⃣ Si on induit qu’il est nécessaire que vous répondiez à vos mails pendant vos vacances. Vacances composées souvent, de 25 jours, durement acquis grâce à toute une année de travail.

2️⃣4️⃣ Si vous sentez que règne une hiérarchie sociale digne d’une cour de collège.

2️⃣5️⃣ Si votre manager s’approprie vos idées et ne vous met en aucun cas en valeur devant les équipes. Ca me rend triste pour vous que votre confiance en vos compétences soit basée sur si peu. A priori, si vos équipes deviennent meilleures que vous c’est que vous avez rempli votre mission.

2️⃣6️⃣ Si on ressent la hiérarchie jusque dans le matériel informatique. Stagiaire, alternant, employé, manager, C level : vous avez tous le droit au même niveau d’exigence.

2️⃣7️⃣ Si vos managers ne vous fournissent pas les outils indispensables à votre travail. Le but d’une entreprise, c’est de faire en sorte que vous puissiez travailler correctement, avec efficience. CQFD

2️⃣8️⃣ Si on vous appelle par votre statut « mon stagiaire » ou « mon alternant.e » au lieu de prononcer vos prénoms. Ca, c’est juste une base de respect d’autrui, mais aussi de soi je pense.

Imaginez vous avez vécu tout ça, à la fois, dans plusieurs entreprises. Juste, imaginez. 🤡